AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 When I fucking dream of him ! [ft. Alexeï]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
shout out to

avatar
Voir le profil de l'utilisateur
pseudo : sugabae avatar : nana komatsu crédits : sugabae date d'inscription : 19/10/2015 messages : 184 âge : 21

THE HOLY TRINITY ✧
fear them like john cena

MessageSujet: When I fucking dream of him ! [ft. Alexeï]   Ven 20 Nov - 22:32






Dream of him
mao & alexeï


La tête enfoncée dans ce qui semblait être un pull roulé en boule, la jeune femme s'était enfin endormie. Elle avait passé sa journée à courir partout à la recherche d'une femme qu'elle n'arrivait pas à trouver. Une mission importante pour elle mais qui ne donnait rien pour l'instant. Les indices étaient minces, il y avait peu de témoin. Une affaire difficile et éprouvante. Assez pour que Mao s'endorme aussi rapidement. D'habitude le stress et l'excitation l'empêchaient de trouver le sommeil aisément. Mais là, il n'avait fallut que quelques minutes pour qu'elle s'endorme..


Je tâtonnais dans le noir. Impossible de savoir où j'avais pu atterrir. Pourtant je n'avais pas peur, je ne ressentais aucune angoisse. Clignant plusieurs fois des yeux alors que la lumière parvenait enfin à éclairer mon visage, j'observais ce qui se trouvait autour de moi. Des motos, des outils en tout genre.. des vêtements plein de cambouis ? Ça ressemblait étrangement à un lieu que je connaissais. Baissant les yeux, je fus étonnée de voir que j'étais pied nue. Reculant alors, je trébuchais et tombais sur une chaise qui se mit à tourner encore et encore. C'était comme si je me retrouvais sur un manège impossible à arrêter. Un cri strident parvenait à mes oreilles. Mon cri ? J'avais la bouche ouverte mais aucun son ne semblait sortir de ma bouche et puis tout coup, je me retrouvais à terre. Allongée sur le sol qui n'était ni chaud, ni froid, j'observais le plafond. Un rayon de soleil chatouillait ma joue alors qu'il se frayait un chemin entre deux carreaux. Tendant la main vers le ciel, je riais, sereine. Tout était si calme, si paisible. Fermant les yeux, je me sentais bien.. Bien mieux que ces derniers jours. Une ombre passant sur mon visage, je fus tirée de mon moment d'absence et ouvrant un œil, je fus surprise de tomber sur un visage familier. La surprise était pourtant grande. Émettant un mouvement de recul en me redressant, la nuit tomba brusquement. Posant mes mains sur mes cuisses, je fus surprise de sentir qu'elles étaient nues. Par réflexe, je baissais les yeux pour me voir habillée d'une simple nuisette noire et rose. Mes cheveux étaient noués en une longue tresse. « Mais.. ma.. mais » Bégayant alors que je jouais nerveusement avec ma tresse, une autre main pressa ma cuisse me forçant à lever les yeux. Alexeï. Mon cœur rata un battement, le rouge me monta aux joues. J'étais incapable de détourner le regard. Il me fixait si intensément. Mordant ma lèvre par réflexe, je ne savais plus où me mettre. J'avais chaud.. tellement chaud.




electric bird.

─────── ✧ ───────

The sky is blue and the sun is shining
So my tears are even more noticeable
Why can’t I leave you? I need you
Soul & Mate
Revenir en haut Aller en bas
shout out to

avatar
Voir le profil de l'utilisateur
pseudo : myoo avatar : min yoon gi date d'inscription : 24/10/2015 messages : 22

SLY ✧ i'm sly because i've been blind

MessageSujet: Re: When I fucking dream of him ! [ft. Alexeï]   Ven 20 Nov - 23:13






Dream of her
mao & alexeï


Encore une journée qui se termine quand celle des autres se commence. J'ai même fini un peu plus tôt que d'habitude parce que j'ai senti la fatigue. Ca ne vient pas souvent ce genre de petits coups de pompe mais quand c'est là, j'en profite et je sais qu'il ne faut pas traîner. C'est bien pour ça que je ne me suis passé qu'un vague coup d'eau sur le visage histoire de me rafraîchir un peu. Ce n'est pas ici que j'ai accès à une douche alors ça va devoir attendre : là pour le moment, direction le lit. Enfin, direction la pièce à l'arrière plutôt où un futon m'attend là-bas pour les jours comme celui-ci. Le truc est un peu pourri mais ça fait l'affaire quand j'ai besoin de m'assoupir un moment et je passe le plus clair de mon temps dans ce hangar : il me fallait un genre de coin de ce style quelque part. Ce n'est pas trois étoiles c'est sûr, mais franchement je m'en bats les steaks. Je balance mes chaussures dans le coin de la petite pièce et retire mon futal avant de me laisser tomber sur le matelas fin. J'ai la flemme de chercher la couverture pliée dans la malle mais il ne fait pas trop froid, j'ai de la chance. C'est ce que je crois du moins.

Je commence à avoir l'impression que la température varie. Ca ne me choque pas tant au début et je me dis que c'est plutôt bizarre moi qui n'ai aps de chauffage mais j'ai des sortes de pics de chaleur et puis ça retombe d'un coup. Impossible de me lever pourtant pour faire quelque chose. Mon corps semble peser lourd. Lourd. Si lourd que j'ai presque l'impression d'être aspiré par mon matelas. Je m'enfonce à moitié et je retrouve l'usage de mes membres pour me rendre compte que je suis dans une substance non identifiée qui n'est très certainement pas mon futon. Un juron m'échappe et j'entends ma voix résonner mais mes lèvres, elles, ne bougent pas. Qu'est-ce que c'est que ce bordel ? Ma voix se transforme en celle de quelqu'un d'autre, que j'entends à distance, incapable de discerner ne serait-ce qu'un mot. C'est étrange. Il est derrière et je me tourne, perdant l'équilibre. J'ai l'impression de ne plus être dans mon propre corps. Je me redresse et pose la main sur quelque chose de bien plus doux que le sol. Ma tête se relève et je fronce les sourcils d'incompréhension. Je retire ma main et la fixe, remarquant la tenue dans laquelle elle se trouve. « Pas mal .. » C'est ma voix ça ? Rauque, comme si quelqu'un d'autre s'exprimait à travers moi. Elle rougit et un sourire étrangement satisfait étire mes lèvres. Je ne l'ai jamais vu comme ça dites donc. Ma main revient se poser au même endroit que tout à l'heure mais volontairement cette fois et glisse doucement sur sa peau. A genoux, je me rapproche d'elle. Je ne sais pas où on est, je ne sais pas comment on s'est retrouvés là mais .. pourquoi pas ? Et je suis bien décidé à voir ce qu'il peut se passer.




electric bird.

─────── ✧ ───────



Revenir en haut Aller en bas
shout out to

avatar
Voir le profil de l'utilisateur
pseudo : sugabae avatar : nana komatsu crédits : sugabae date d'inscription : 19/10/2015 messages : 184 âge : 21

THE HOLY TRINITY ✧
fear them like john cena

MessageSujet: Re: When I fucking dream of him ! [ft. Alexeï]   Ven 20 Nov - 23:34






Dream of him
mao & alexeï


Toujours assise par terre, je ne le quittais pas des yeux. Je ne pouvais pas détourner le regard, c'était trop intense. Il semblait presque sonder mon âme. C'était pénétrant et incroyablement déstabilisant. Mes joues rouges étaient en feu, littéralement. Mon cœur battait tellement fort que ma poitrine palpitait férocement. Il devait certainement pouvoir s'en rendre compte. Voir la façon dont ma peau se colorait. Voir la façon donc elle vibrait. Voir à quel point j'étais tremblante. Mais il ne disait rien. Pourquoi je me retrouvais dans cette tenue face à lui ? Un rêve ? Ça avait pourtant l'air si vrai. J'étais terrifiée. Je n'avais pas la sécurité d'une arme ou d'une camarade pour m'aider. J'étais pratiquement nue et à sa merci. C'était une de ces situations que je cherchais à éviter en toute circonstance et me voilà, prise à mon propre jeu. Moi qui me croyait invincible, je ne l'étais pas tant finalement.

Sa main toujours sur ma cuisse, il caressait ma peau et je ne savais pas vraiment comment réagir face à ça. J'étais encore novice. Je ne connaissais rien de ces choses là même si ma sœur avait déjà répondu à nombre de mes questions. Tous les enfants posent des questions. Mais même avec ses réponses, il m'était impossible de me sentir à l'aise. Je n'avais que d'affreux exemples en tête. Après tout, je sauvais des femmes qui se faisaient maltraitées, abusées. Des femmes qu'on forçait à se donner sans amour ni même envie. Comment arriverais-je à me détendre en sachant ça ? Et puis, pourquoi souriait-il ainsi ? Attrapant brusquement sa main, il s'approcha de moi et das un couinement aigu, je tombais à la renverse et gardant sa main loin de ma cuisse. « Qu'est.. ce..que tu crois faire là ? » Battant plusieurs fois des cils, j'avais la respiration saccadée. J'étais en panique. Il était si proche de moi. J'avais bien envie de me pincer pour le coup. Ce devait être un rêve.. mais pourquoi ferais-je un rêve pareil ? Ce n'était pas comme si j'étais intéressé par lui.. si ?



electric bird.

─────── ✧ ───────

The sky is blue and the sun is shining
So my tears are even more noticeable
Why can’t I leave you? I need you
Soul & Mate
Revenir en haut Aller en bas
shout out to

avatar
Voir le profil de l'utilisateur
pseudo : myoo avatar : min yoon gi date d'inscription : 24/10/2015 messages : 22

SLY ✧ i'm sly because i've been blind

MessageSujet: Re: When I fucking dream of him ! [ft. Alexeï]   Sam 21 Nov - 0:05






Dream of her
mao & alexeï


« Mao Mao Mao .. » Elle a l'air si différente, son attitude, sa façon de se tenir. Même avec ce visage qui est le sien on dirait une toute autre personne. Ce n'est pourtant pas désagréable de la voir baisser sa garde et mettre son attitude fière de côté. Il n'y a plus rien pour le coup de cette forte tête que j'ai eu l'occasion de voir dans de toutes autres circonstances. C'est peut-être cette attitude ci que je vois sous mes yeux qui me fait prendre conscience qu'elle n'est peut-être pas si forte que ça finalement. Rêve ou non, ça semble si réel, c'en est perturbant. Est-ce le fruit e mon imagination ? Si c'est le cas je ne sais pas comment j'en suis arrivé là mais il faut souligner le génie de mon cerveau dans ce cas pour tant de détails et un rendu si bien fait .. si séduisant, il faut le dire.

Sa main éloigne la mienne et je crois lire comme de la panique dans ses yeux. Mon sourire s'adoucit un peu. Ce serait quand même dommage de passer à côté d'une telle occasion : on ne se réveille pas souvent avec une belle créature en nuisette devant soi. Je ne suis pas un crevard au point de profiter de cette merveilleuse occasion sans consentement. Une petite voix dans ma tête me souffle que ce n'est qu'un rêve mais il y a quelque chose qui me révulse à l'idée de m'imposer par la force. Pourquoi est-ce que je l'imagine ainsi si c'est un rêve ? En nuisette oui, pourquoi cette naïveté par contre ? Rêve ou non, je ne peux pas lui faire ça. Elle tombe en arrière et se retrouve allongée devant moi. « Hey, panique pas comme ça, je n'ai pas l'intention de te forcer à quoi que ce soit. » Je me redresse légèrement pour éviter d'apparaître menaçant à ses yeux. « Je me dis juste que .. » Mon sourire s'étire à nouveau, charmeur et taquin. Mes yeux glissent sur elle longuement, la dévorant du regard inconsciemment sans pour autant vouloir lui faire peur. « .. si jamais tu as envie .. » je laisse ma main libre glisser contre sa cheville. Le contact est à peine là, moins intrusif que tout à l'heure, et je laisse mon regard s'attarder vers le bas de sa nuisette, remontée légèrement quand elle était tombée en arrière. Sa peau est douce et je me lèche les lèvres inconsciemment en la voyant ainsi devant moi.




electric bird.

─────── ✧ ───────



Revenir en haut Aller en bas
shout out to

avatar
Voir le profil de l'utilisateur
pseudo : sugabae avatar : nana komatsu crédits : sugabae date d'inscription : 19/10/2015 messages : 184 âge : 21

THE HOLY TRINITY ✧
fear them like john cena

MessageSujet: Re: When I fucking dream of him ! [ft. Alexeï]   Sam 21 Nov - 0:31






Dream of her
mao & alexeï


« Hey, panique pas comme ça, je n'ai pas l'intention de te forcer à quoi que ce soit. » Les yeux levés vers lui, j'étais clairement en train de paniquer, mâchouillant ma lèvre inférieure avec force et hargne. Me redressant à mon tour, je finissais par détourner le regard. Enfin ! Penchant la tête sur le côté, je sentais mes mains devenir moites, mon cœur toujours aussi palpitant.  « Je me dis juste que .. » Bondissant à nouveau vers lui, mon regard s'arrêta d'abord sur son sourire, puis ses yeux. Il me dévorait du regard. Littéralement. Je ne pouvais décrire cette façon qu'il avait de me regarder autrement. « Que quoi ? » soufflais-je, penaude. Perdue dans son regard, ma bouche s'exprimait d'elle même sans que je n'ai le moindre contrôle là dessus. « A quoi tu penses .. ? » ajoutais-je alors dans la foulée et sentant mes bras faiblir, je me penchais en arrière pour me rallonger. Mais peut être allait-il prendre ça pour une invitation ? J'avais envie de me cacher, de disparaître.. ou bien simplement de me réveiller. « .. si jamais tu as envie .. » Le sentant caresser ma cheville , je suivais son regard avant de subitement tirer sur le bas de ma nuisette alors qu'il s'y attardait. Il passa sa langue sur ses lèvres et mon cœur fit un bond dans ma poitrine. Mes joues devinrent à nouveau rouges. Je détournais alors rapidement les yeux. Et puis comme poussée subitement par une force invisible, je me redressais. Mon visage proche de celui de Alexeï, je ne savais pas quoi faire.

Nos regards l'un dans l'autre, nos souffles si proches, je devenais encore plus rouge, si c'était encore possible et finalement le décor changea.
Atterrissant sur un lit, toujours dans la même position, je remarquais une chose. L'absence de vêtement. Alexeï avait perdu son tee shirt en route. Mes mains commencèrent d'elles même à aller toucher sa peau, son ventre, son dos, ses flancs. Aucune parcelle de peau n'était négligée. Il avait la peau douce. N'arrivant plus vraiment à le regarder , je baissais les yeux alors que mes ongles griffaient légèrement sa chair. Fermant les yeux, je sentais quelque chose grandir en moi. Je ne pouvais pas vraiment mettre de mot là dessus mais c'était fort et incontrôlable. Entre mes cuisses, le jeune homme effleura tout à coup une partie intime de mon anatomie. Sans doute inconsciemment. Pourtant un couinement passa mes lèvres que je pinçais dans la seconde qui suivit. Qu'est ce qui se passait là au juste ? Pourquoi je ressentais de l'excitation. Et pourquoi je me sentais tout à coup humide..



electric bird.

─────── ✧ ───────

The sky is blue and the sun is shining
So my tears are even more noticeable
Why can’t I leave you? I need you
Soul & Mate
Revenir en haut Aller en bas
shout out to

avatar
Voir le profil de l'utilisateur
pseudo : myoo avatar : min yoon gi date d'inscription : 24/10/2015 messages : 22

SLY ✧ i'm sly because i've been blind

MessageSujet: Re: When I fucking dream of him ! [ft. Alexeï]   Mar 24 Nov - 17:58






Dream of her
mao & alexeï


Je ne suis pas tant en chien que ça, pas au point de profiter de qui que ce soit, quand même. Il y a des points où je ne suis pas forcément réglo mais ça, ça n’en fait pas partie. Par contre, l’occasion est trop belle, là. Je me dis que si elle se retrouve en nuisette dans mon hangar, il y a une raison, bien que j’ai conscience que ça soit plutôt étrange. Ca ne peut pas être vrai et pourtant, je me surprends à penser que c’est bien dommage : elle est quand même plutôt jolie malgré son caractère bien trempé. J’ai affaire à une toute autre personne pour le coup, c’est bizarre et en même temps assez excitant de la voir perdre ses moyens comme ça à cause de la proximité entre nous. Mon sourire s’étire quelque peu quand j’entends sa voix fluette, si différente de d’habitude. « A plein de choses, si tu savais .. » Elle est rouge comme je n’ai jamais vu auparavant et ça m’amuse autant que ça m’excite. Je la vois se redresser tout à coup et quand je me décide à tendre une main vers elle tout se brouille et je ferme les yeux. La sensation n’est pas désagréable, je n’ai ni le tournis ni le vertige et pourtant je sais que quand je rouvrirai les yeux, tout aura changé. Je ne m’attends pas à sentir des mains sur moi cependant et hausse les sourcils en rouvrant les paupières pour fixer Mao lei. « On a changé d’avis à ce que je vois ? » Mon ventre se contracte de lui-même en sentant ses doigts passer sur ma peau et je me crispe un peu quand ses ongles s’invitent. Elle n’a pas le droit de jouer la carte de l’innocence comme ça pour ensuite me toucher de la sorte. Ses yeux évitent les miens et pourtant, je ne détache pas mon regard d’elle, un regard brûlant, de prédateur en attente. Je vois ses gestes comme une autorisation et glisse une main entre ses jambes. La réaction que cela lui tire me fait plisser les yeux, satisfait, et je me redresse pour la faire basculer devant moi, mes yeux plongeant dans les siens pendant qu’une de mes mains glisse cette fois ci le long de sa gorge dégagée. Je me penche et pose mes lèvres à la base de son cou. Je sens mon corps contre le sien et pourtant j’ai l’impression qu’on est dans une autre dimension. Mes mains se posent contre ses hanches, ne cherchant pas à l’effrayer. J’ai envie d’elle je ne peux pas le nier mais je sens qu’elle ne me fait pas entièrement confiance. Il n’y a plus qu’à œuvrer dans ce sens-là ; elle sera mienne ce soir, j’en fais la promesse et souris contre sa peau, bien décidé à la faire basculer et sombrer dans les méandres des plaisirs du corps.




electric bird.

─────── ✧ ───────



Revenir en haut Aller en bas
shout out to



Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: When I fucking dream of him ! [ft. Alexeï]   

Revenir en haut Aller en bas
 

When I fucking dream of him ! [ft. Alexeï]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Dream of Ewilan
» Hollywood Dream Boulevard
» Dream ticket :Obama/Gore
» California Dream !
» Horse Dream RPG

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
OUTLAST. :: La partie fantaisie :: — in your dream-