AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 windowless prison || ft liu yeshua

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
shout out to

avatar
Voir le profil de l'utilisateur
pseudo : Shu' avatar : kim minseok - xiumin date d'inscription : 04/11/2015 messages : 84

WISE ✧ i'm wise because i've been foolish

MessageSujet: windowless prison || ft liu yeshua   Dim 15 Nov - 19:51

windowless prison

yeshua & xiao lu
▬ they say that even if i laugh, it’s not laughing. they say i look shabby and it looks like i’m crying. ♫

C’était une mauvaise journée. C’était une journée où Xiao Lu n’aurait pas voulu se lever et surtout ne pas être en train de pleurer de rage, ou de désespoir face au carnage qu’il avait devant lui. Le volet mécanique qui protégeait la porte venait de rendre l’âme vu qu’il était bel et bien coincé et plus tôt dans la journée sa machine à expresso s’était arrêtée de fonctionner. Oh bien sûr il savait faire des expresso à l’ancienne, mais c’était tellement plus long que la machine dernier cri qui trônait inutile sur son plan de travail et qui pouvait faire trois expresso en même temps, sans parler de l’eau bouillante et du lait chaud. Un carnage. Il avait du donc passer la fin de sa soirée à tout faire à la main et en plus c’était un samedi, donc une journée absolument éreintante ou les clients se succédaient sans cesse. Vivement qu’il trouve quelqu’un à engager. Vivement. Il devrait peut-être véritablement y songer. Mais pour le moment il était surtout à l’intérieur de son café, à pleurer de rage parce que ne plus pouvoir faire de café était une chose, ne plus pouvoir ouvrir la porte de son café en était une autre. Et le volet mécanique qui coupait l’entrée à moitié refusant de remonter ou de finir sa course était la cause de ses larmes. Le point final de sa mauvaise journée.

Serrant ses poings amèrement, il sécha ses larmes du mieux qu’il put avant de retourner vers son comptoir et de sortir le bottin bien calé en dessous de la caisse enregistreuse. Il devait bien y avoir un mécanicien dans la ville non. Parcourant les pages, un air concentré au visage, un sourire traversa celui-ci quand il découvrit qu’il y avait en effet un atelier. Entourant le numéro de téléphone, il attrapa le combiné de son téléphone et tapa les chiffres assez rapidement avant d’attendre, le téléphone à l’oreille priant pour que quelqu’un décroche. Mais Dieu ne devait vraiment pas l’aimer et après sept ou huit tonalités il raccrocha dépité. Il faut dire qu’il était neuf heures du soir. C’était peut-être un peu tard pour avoir quelqu’un pour réparer le volet de la porte. Soupirant, il passa le téléphone du café en mode faxe, histoire de pouvoir tout de même envoyer la cause de son problème à l’atelier et espérer avoir quelqu’un d’ici lundi matin ou alors il était bon pour garder son commerce fermé le temps que le volet ne soit réparer.

« Bonsoir, ici Ji Xiao Lu, le propriétaire de l’Azalea (place centrale), je me permets de vous contacter parce que le volet mécanique de la porte d’entrée du café est bloqué. Serait-il possible d’envoyer quelqu’un ce soir ou avant lundi matin pour le faire réparer ? Cdlt. Ji X.L »

Autant il avait envoyé le message principalement dans l’espoir que quelqu’un vienne le lendemain même si c’était un dimanche et que Xiao Lu devrait payer plus les frais de réparation, mais pourrait rouvrir son café le lundi matin comme à son accoutumé ; autant il ne s’attendait pas à recevoir à peine cinq minutes plus tard une réponse claire et concise : « J’arrive. ». Observant la feuille avec des yeux comme pour être sûr qu’il n’avait pas rêvé et que le morceau de papier venait bien de sortir du transmetteur, Xiao Lu eut un sourire soulagé avant de se débarrasser de son tablier, passant par la salle arrière afin de pouvoir passer la porte dans le fond de celle-ci arriver dans le couloir dont les escaliers menaient chez lui et sortir du bâtiment. Il faisait assez frais dehors et Xiao Lu regretta un instant de ne pas avoir pris un pull ou autre chose que son blazer par-dessus sa chemise. Il espérait également qu’il n’allait pas pleuvoir, les clients s’étant plein toute la journée de la lourdeur du temps, or il y avait pas mal de choses qui pouvait effrayer Xiao Lu, et l’orage faisait clairement parti de cette liste. Marchant calmement dans la rue, il fit le tour pour revenir devant la porte d’entrée principale soupirant face au volet demi-fermé et bloqué. Quitte à attendre le mécanicien, il s’installa aussi calmement que possible sur les marches, les yeux fixés sur le ciel, observant les nuages sombres qu’il discernait légèrement malgré la nuit tombée. Honnêtement Xiao Lu n'espérait qu'une chose, que le mécanicien arrive au plus vite, parce qu'il n'était absolument pas tranquille dehors, tout seul.





© Gasmask

─────── ✧ ───────


just living is not enough...
one must have sunshine, freedom,
& a little flower.

Revenir en haut Aller en bas
 

windowless prison || ft liu yeshua

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» JOEL POURQUOI VOTRE PETIT INOSANG A SI PEUR DE LA PRISON ET DE L'EXIL ???
» Un Kidnappeur condamné à dix ans de prison
» Moussa Kaka toujours en prison
» HAITI ELECTION: Preval Craignant à la Fois la Mort, la Prison et l’Exil....
» Y A T IL LA PRISON PREVENTIVE PROLONGEE EN HAITI ??

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
OUTLAST. :: La mongolie :: — ulaangom :: — La place centrale-