AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 business is business (maoxei)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
shout out to

avatar
Voir le profil de l'utilisateur
pseudo : myoo avatar : min yoon gi date d'inscription : 24/10/2015 messages : 22

SLY ✧ i'm sly because i've been blind

MessageSujet: business is business (maoxei)   Dim 1 Nov - 23:10






BUSINESS IS BUSINESS
mao & alexeï


« Putain mais tu vas sauter oui ou merde ! » Cette bécane me donne du fil à retordre. J'ai l'impression que plus je m'acharne, plus elle me fait en baver. Oui, cette machine a une conscience propre et elle fait tout pour me rendre fou. Ce boulon me résiste là mais ça ne va pas tarder. Je me jure de lui montrer qui est le maître à cette pièce de con. Il finit par lâcher après de longs efforts acharnés. « Pas trop tôt hein ! » Je le jette dans un coin de l'atelier pour ne plus le voir et décide de faire une petite pause après ces longues heures passées à tenter de faire quelque chose pour cette vieille carcasse. Je m'essuie vite fait les mains avant de me chercher de quoi me rincer le gosier. Bon sang ce que ça fait du bien ! J'ai l'impression d'avoir de la poussière dans la gorge et cette sensation de sécheresse n'est pas très agréable. La bouteille remise en place une fois la moitié liquidée, je jette un coup d'oeil dehors et me rends compte qu'il commence à peine à faire jour : il me reste du temps avant qu'elle n'arrive. Il n'y a aucun bruit dehors ; le bâtiment est excentré par rapport aux autres bureau ou boutiques implantées dans les rocheuses. C'est d'ailleurs une des principales raisons qui m'ont poussé à faire de ce lieu mon repère : pas de voisins, pas d'emmerdes. Je peux faire tout le bruit que je veux sans réveiller personne. Une petite faim commence à se faire sentir après des heures sans manger mais j'ai encore des comptes à régler avec cette moto et borné que je suis, je ne suis pas encore prêt à laisser tomber pour aujourd'hui. Je récupère une clé à molette sur mon établi et retourne d'un air décidé vers la bécane en grommelant dans ma barbe. « Tu vas voir ce que tu vas voir .. rien ne me résiste tu vas pas être la première crois-moi .. »

electric bird.

─────── ✧ ───────



Revenir en haut Aller en bas
shout out to

avatar
Voir le profil de l'utilisateur
pseudo : sugabae avatar : nana komatsu crédits : sugabae date d'inscription : 19/10/2015 messages : 184 âge : 21

THE HOLY TRINITY ✧
fear them like john cena

MessageSujet: Re: business is business (maoxei)   Mar 3 Nov - 20:06






BUSINESS IS BUSINESS
mao & alexeï


Slydyanka, domaine des sly.

+ tenue Ce n'était pas la première fois que je m'aventurais sur ces terres. En temps normal ma sœur m'accompagnait mais pas cette fois. Non cette fois j'avais eu son feu vert. Elle me laissait pour une fois agir comme son bras droit et non sa petite sœur. Bon, en vérité elle n'avait pas eu franchement le choix. Occupée à traiter une autre affaire, elle avait céder à mon baratin qui je le savais ne l'avait convaincu qu'à moitié comme à chaque fois. Habillée assez sobrement et de façon à passer inaperçue, je cachais mon visage à l'aide mon masque fétiche que je ne quittais pour ainsi dire jamais. Je n'étais pas la seule à porter ce genre de protection. Il fallait être prudent à chaque instant. Le monde n'était pas propice à l'imprudence. Le climat nous jouait bien trop souvent de mauvais tour pour s'amuser à ce genre de petits jeux dangereux.

Longeant les rocheuses à la recherche de mon point de rendez vous, je me remémorais assez bien le chemin. Il y avait longtemps que je ne l'avais plus vu. Ace. Ce brigand qui se cachait derrière un pseudonyme afin qu'on ne puisse faire le lien avec ce qu'il était vraiment. Il s'en amusait mais moi je trouvais cela puéril et énervant. Il n'avait pas le courage nécessaire pour montrer son vrai visage. J'avais pour ainsi dire quelques réticences envers le choix de ma sœur à son égard mais pour l'instant il ne nous avait pas fait défaut. Pas une seule fois. Alors il fallait bien lui accorder au moins ça. Ce peu de loyauté. Si on pouvait appeler ça comme ça. Poussant finalement la porte de son atelier privé, je me glissais à l'intérieur sans un bruit. Quelque chose que je savais faire à la perfection. « Tu vas voir ce que tu vas voir .. rien ne me résiste tu vas pas être la première crois-moi .. »

Les mots du jeune homme faisaient écho dans la grande pièce principale. Restant dans l'ombre, je commençais à l'observer sans un mot. J'aimais bien faire ça.. observer. Tirant sur mon masque pour prendre une profonde inspiration, je grimaçais alors que l'odeur d'essence me piquait le nez. C'était à peine respirable ici. Repositionnant mon masque aussi rapidement que je l'avais enlevé, je m'approchais lentement de Ace, prenant place sur un table juste derrière lui. Croisant les bras sur ma poitrine, j'attendais qu'il remarque ma présence. Il n'était pas bien méfiant. Lui qui voulait jouer les criminels en herbe. Quel idiot.

electric bird.

─────── ✧ ───────

The sky is blue and the sun is shining
So my tears are even more noticeable
Why can’t I leave you? I need you
Soul & Mate
Revenir en haut Aller en bas
shout out to

avatar
Voir le profil de l'utilisateur
pseudo : myoo avatar : min yoon gi date d'inscription : 24/10/2015 messages : 22

SLY ✧ i'm sly because i've been blind

MessageSujet: Re: business is business (maoxei)   Mer 4 Nov - 23:04






BUSINESS IS BUSINESS
mao & alexeï


Cette putain de machine allait me rendre fou. Clé à molette ou non, ça n'allait toujours pas comme je voulais. Je me connais, je sais que si je m'acharne et que si ça finit par ne pas aller comme je veux, je vais tout casser. Peut-être qu'il vaudrait mieux que je passe à autre chose pour ne décider de revenir sur cette bécane de l'enfer que plus tard. C'était ça ou j'étais bien parti là pour balancer mes outils contre les murs et me jeter dans une lutte ridicule avec l'engin. Mouais, vallait peut-être mieux que je m'arrête là. Frustré au possible, j'écoute ma raison qui me parle mais c'est plus difficile que je ne pense d'agir de manière rationnelle : j'ai quand même bien envie de lui montrer de quel bois je me chauffe. Plutôt borné, je ne fais pas ce qui semble être raisonnable et continue à bricoler dessus quelques minutes. Oui, quelques minutes. C'est tout ce qu'il me faut pour que ce truc me rende chèvre. J'insulte la machine bien comme il faut et énervé, je me tourne pour chercher un marteau et cogner quelque fois sur la carcasse. « Faut que t'en fasses qu'à ta putain de tête toi hein ! Tu vas me faire chier jusqu'au bout je le sens ! » Ca ne me soulage pas vraiment et après quelques coups, je laisse mon bras retomber. J'ai chaud en plus maintenant. J'essuie mon front d'un revers de main. Le bandana qui retient mes cheveux est toujours en place. Je ne sais pas dans quel état je suis. Baissant les yeux, je vois que mon marcel n'a plus rien de blanc et je me traite tout bas d'imbécile. « Tu le sais en plus, crétin .. » Bon, ce matin, rien ne va comme je veux. J'espère que la journée qui s'annonce ne va pas continuer sur cette lancée parce que c'est le genre de truc qui me fait perdre mon sang froid. « Ca commence bien. »

Poussant un soupir, je finis par abandonner et vais poser mes outils sur l'établis avant de me tourner. Je suis surpris de tomber sur quelqu'un et par réflexe, je fais un pas en arrière et me ressaisis du marteau. J'ai baissé ma garde et voilà ce qui en résulte. « Qu'est-ce que tu fous là ? » Gonzesse ou pas, prudence est de mise, je le sais par expérience. Elle me dit quelque chose cependant et je plisse les yeux un instant, mes doigts se resserrant sur mon outil devenu arme. Je crois savoir. J'ai plutôt bonne mémoire mais par précaution, je ne vais pas baisser ma garde une deuxième fois. J'ai rendez-vous, oui, mais pas avec elle. « Qu'est-ce que tu veux ? » Elle avait assisté à la précédente rencontre et sa tête me revenait mais je n'étais pas au courant de sa venue. « Elle est où ta sœur ? » Ca faisait peut-être beaucoup de questions, mais toutes n'avaient qu'un but, savoir pourquoi c'était elle qui se trouvait devant moi quand c'est une autre que j'attendais, lien du sang ou non. « Et je t'en prie surtout, fais comme chez toi hein. »

electric bird.

─────── ✧ ───────



Revenir en haut Aller en bas
shout out to

avatar
Voir le profil de l'utilisateur
pseudo : sugabae avatar : nana komatsu crédits : sugabae date d'inscription : 19/10/2015 messages : 184 âge : 21

THE HOLY TRINITY ✧
fear them like john cena

MessageSujet: Re: business is business (maoxei)   Jeu 12 Nov - 22:08






BUSINESS IS BUSINESS
mao & alexeï


Slydyanka, domaine des sly.

+ tenue L'observation. Vraiment quelque chose de plaisant parfois. Sans un mot, je scrutais l'homme en face de moi, le détaillant avec plus d'intérêt que je n'oserais jamais l'avouer. Ses épaules larges, ses mouvements brutaux et précis. Il semblait agacé et ça m'amusait. Un petit sourire en coin prouvait le divertissement que me procurais la scène qui se déroulait devant mes yeux. Il s’acharnait et je battais joyeusement des jambes en me retenant de rire, ma lèvre coincée entre mes dents. Il jurait encore et encore. Il était presque pire que moi. Et puis aussi simplement que ça, il finit enfin par se retourner. S'armant d'un marteau alors que la surprise l'étranglait, il fit un pas en arrière et je ne pus cette fois-ci retenir un rire moqueur. Il résonna joyeusement dans la pièce. « Qu'est-ce que tu fous là ? »

Jetant gracieusement ma tête en arrière pour remettre mes cheveux en place, je passais une main dans une de mes mèches afin de mettre un peu d'ordre dans cette tignasse rebelle qui me posait souvent problème. Relâchant ma lèvre dans un soupir, je gardais la même position, bombant pourtant un peu plus la poitrine. « A ton avis ? » Insolente comme à mon habitude, je baissais mon masque afin qu'il puisse voir mon sourire narquois et aussi le bout de langue que je venais de lui tirer. Penchant par la suite ma tête de droit à gauche, cherchant à relaxer mes épaules, je l'écoutais d'une oreille pour une fois attentive. « Elle est où ta sœur ? » Un nouveau soupire. Je l'attendais celle là. Il n'était pas le premier à douté de mes capacités. Mon jeune âge n'était pourtant pas un frein même si à ce niveau là les mentalités ne semblaient pas vouloir évoluer. « Elle est occupée. Alors tu devras te contenter de moi pour cette fois. » Bondissant de la table pour atterrir sur mes pieds avec une grâce que j'avais gagné force d'entrainement, je me dirigeais vers la bécane que monsieur Ace réparait. Tapotant le guidon en  observant la bête, je l'examinais sous toutes les coutures, un sourire taquin sur les lèvres. « Oh oui je fais comme chez moi. Ça j'avais déjà l'habitude de le faire monsieur le richou. » Prenant tout à coup place sur le siège du conducteur, je jouais avec les poignée comme une enfant. C'est que j'avais envie d'avoir ce genre d'engin rien que pour moi un jour. « Alors ? Tu me montres la marchandise ? C'est que j'ai pas toute la journée non plus. J'ai encore deux trois courses à faire dans le coin. » Par course j'entendais bien sûr deux trois petits trucs pas très légaux. Bah oui, on jouait dans une autre catégories avec les filles. Même si on ne nous prenait pas aussi sérieusement qu'on pouvait l'espérer.

electric bird.

─────── ✧ ───────

The sky is blue and the sun is shining
So my tears are even more noticeable
Why can’t I leave you? I need you
Soul & Mate
Revenir en haut Aller en bas
shout out to

avatar
Voir le profil de l'utilisateur
pseudo : myoo avatar : min yoon gi date d'inscription : 24/10/2015 messages : 22

SLY ✧ i'm sly because i've been blind

MessageSujet: Re: business is business (maoxei)   Ven 13 Nov - 14:34






BUSINESS IS BUSINESS
mao & alexeï


Elle a le culot d’être amusée. De rire même. Je fronce les sourcils légèrement. Ca l’amuse ? Je me renfrogne un peu. Je n’ai pas la prétention d’être un ninja et d’avoir une perception de l’enfer. Peut-être que je devrais faire plus attention à qui entre dans mon repaire, c’est vrai, mais je ne peux pas et ne veux pas non plus être aux aguets H24. Bonjour la vie de parano sinon, je crois que je le suis déjà assez comme ça à me demander si untel m’a balancé ou autre. On va s’arrêter là et essayer de ne pas finir par perdre une case. J’en ai déjà beaucoup trop qui manquent d’après mes amis, ces crevures ! « Moque toi, ouais. » Je lève les yeux au ciel inconsciemment en attendant des réponses à mes questions. Elle retire son masque et me tire la langue. Je rêve ? Je sens que le contact va bien passer … Et en plus je dois traiter avec elle maintenant ? C’est nouveau ça. « Tu auras l’amabilité de transmettre à ta sœur que j’aimerais bien être prévenu quand il y a des changements de dernière minute comme ça. » Je pousse un soupir. Plus de respect. Au moins, je sais qui elle est, sa sœur a bien joué son coup : hors de question de traiter avec qui que ce soit que je n’ai pas vu. Si elle m’avait envoyé une gonzesse lambda, elle serait reparti bredouille comme une conne. Qui a dit que les femmes étaient stupides ? Je souris en coin et pose mon outil sur la table avant de me détourner. Elle se lève et tourne autour cette engin de malheur qui me pose problème. « Monsieur le richou ? » Je hausse un sourcil et m’esclaffe silencieusement, rapportant mon regard sur elle. « Je n’ai à me justifier devant personne, surtout devant une gamine qui ne me connaît pas et ne comprendrait certainement même pas. » Je lui souris à mon tour. Elle ne manque pas d’air. Elle grimpe sur la moto  et je croise les bras en la regardant faire. Effectivement, elle fait comme chez elle. « Quand t’auras fini de faire mumuse, on pourra peut-être passer aux choses sérieuses ? Et puis bats les pattes ! Et après ça me dit que c’est pressé .. » Je marmonne la dernière phrase dans ma barbe et remonte mon bandana avant d’essuyer mes mains sur mon pantalon par réflexe. « Je reviens. » Je lui jette un dernier coup d’œil et tourne les talons. Un dernier coup d’œil autour de moi et je passe dans la pièce de derrière. Tout est prêt, je ne plaisante pas quand il s’agit de business et suis du genre on ne peut plus sérieux. Je soulève le tapis miteux au sol et ouvre la trappe qu’il cachait. Tout est prêt mais je ne suis pas stupide, je ne laisse rien traîner en haut. Je descends les quelques marches que j’ai révélées et récupère les deux sacs prévus pour l’occasion avant de remonter. Je referme et replace le tapis ni vu ni connu avant de poser les sacs sur une table. Quelques pas me font arriver à la porte que j’ouvre et fais un signe de tête bref à la gonzesse pour lui dire de passer à côté.

electric bird.

─────── ✧ ───────



Revenir en haut Aller en bas
shout out to



Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: business is business (maoxei)   

Revenir en haut Aller en bas
 

business is business (maoxei)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Présentation de la Ligue-1-foot-business-couleur-orange
» Forum sur le commerce et l'investissement en Haiti (15nov07)
» TOURNOI "Back to Business" 10/10/09 La Chesnaie
» The WILL to succeed : This ia a new HAITI THAT OPENS FOR BUSINESS[ .
» Haïti : développement et système de savoirs

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
OUTLAST. :: La mongolie :: — slydyanka :: — les rocheuses-